1. Home
  2. Suche Nachnamens
  3. Suchergebnis
  4. Herkunft des Familiennamens Tardivel

Name: Tardivel

Dossier: 669155
Sprache des Textes: Français
Adelsstand: Nobles
Adel in: France - Italie (Gouray)


Heraldische Vorschau :
Tardivel

Kaufen

Krone des Adels TardivelFamille noble établie en Bretagne depuis plusieurs siècles qui compte au nombre de ses membres les seigneurs des Murs, du Vaupigneul et du Plessix (paroisse de Gouray). La Bretagne a longtemps constitué un duché plus ou moins autonome, même si ses ducs aux XIVème et XVème siècles forment un rameau de la maison royale de France qui s'éteint avec la célèbre duchesse Anne. Celle-ci épouse successivement Charles VIII en 1491 et Louis XII en 1499. De cette seconde union naît une fille, la reine Claude, dont le mariage avec François I scellera définitivement la réunion de la Bretagne à la France, dans le respect de ses franchises. Parmi les personnages les plus marquants de cette famille on signale: Guillaume, de la paroisse du Gouray, anobli en 1440; Jean, député de Morlaix aux États de 1582; Mathurin, abbé de Boquen en 1591. ...
Fortsetzung folgt

Wappen Tardivel

Familienwappen Tardivel

1 Familienwappen Tardivel

Sources: "Armorial Général par J.B.Rietstap - Deuxième èdition refondue et augmentée - Tome II L-Z"; "Nobiliaire et Armorial de Bretagne" par Pol Potier de Courcy, 7ème Edition, Mayenne, 1993

D'argent à trois carreaux de sable, chacun chargé d'un trèfle d'or.

Kaufen
Verba Volant, Scripta Manent
(Die Worte fliegen, die Schriften bleiben)
Kaufen Sie jetzt ein professionelles heraldisches Dokument

Ohne Vergangenheit gibteskeine Zukunft
Entdecken Sie die Geschichte Ihres Nachnamens

Kaufe ein Dokument

Suche Nachnamens

Wie man eine vorläufige heraldische Forschung durchführt

In unserem Archiv ist eine Vorrecherche möglich. Rund 100.000 heraldische Spuren, Herkunft der Familiennamen und Adelswappen sind kostenlos erhältlich. Schreiben Sie einfach den gewünschten Nachnamen in das unten stehende Formular und drücken Sie die Eingabetaste.


Heraldrys Institute of Rome on Facebook